BISCARROSSE : DEMOGRAPHIE D'HIER A DEMAIN, le futur poursuivra t'il le passé ?

Quelle réalité pour la démographie de Biscarrosse ? Biscarrosse seconde ville des landes ?

BISCARROSSE : DEMOGRAPHIE D'HIER A DEMAIN, le futur poursuivra t'il le passé ?

Biscarrosse seconde ville des landes mythe ou réalité ?

  • De 1801 à 1962, la population de Biscarrosse a augmenté lentement de 11 habitants en moyenne par an pour atteindre 3 053 habitants. L’interrogation ne vient certainement pas de cette époque ....!
  • 1962, le Centre d’Essais des landes (essai de tir balistique pour l’armement) s’installe dans cette commune présentant des espaces immenses sans population. La construction du centre, les effectifs nécessaires au fonctionnement et à la sécurité, font doubler la population en 5 ans, et surtout font connaitre et visiblement apprécier la commune, au final la population triple en 25 ans ! La question vient plutôt d'ici !
  • Depuis les années 1990 : Le tourisme évidement se développe mais ce n'est pas le seul moteur :
    • la commune continue de gagner en notoriété,
    • le bassin d’Arcachon et Bordeaux proposent certes du travail mais des logements onéreux dans des espaces denses,
    • la génération baby boom commence à prendre sa retraite dans des lieux de villégiatures accueillants,
    • les moyens de communications permettent le travail à domicile,
    • les services et les entreprises se développent, les équipements publics doivent suivre cette démographie  galopante
    • les lignes TGV et l'aéroport proche de Bordeaux raccourcies les distances
  • 2013 : l'INSEE comptabilise un peu plus de 14 300 habitants et la saison estivale voit ce nombre dépasser les 100 000 sur une période concentrée de 8 semaines environs.


MATHEMATIQUEMENT & PHYSIQUEMENT CORRECT


La variation due au solde naturel est de l’ordre de 0.2% en moyenne annuelle, la variation observée avoisine en moyenne 3% il y a donc un flux migratoire de l’ordre de 2.7% annuel. La projection de cette tendance fait couler beaucoup d’encre car certains en déduisent ainsi qu’entre 2030 et 2040, Biscarrosse deviendrait ainsi la deuxième ville des landes ! Vu du ciel (lors d’un baptême de l’air avec l’aéroclub, le vol des aigles ou en hydravion), on se dit que le territoire est quand même vaste, et on constate que son taux d’occupation est vraiment très faible.

 

NATURELLEMENT & ECONOMIQUEMENT DOUTEUX

 

Les sciences de l’observation et les sylviculteurs locaux vous feront remarquer que « les pins poussent vite, mais ils ne montent pas au ciel pour autant ». Par ailleurs le modèle économique du territoire reste à déterminer, quelle locomotive peut générer une telle extension ? Sauf implantation d’un nouveau CEL l’expansion risque fort de plafonner, seul une volonté politique forte s’inspirant d’exemples connus pourrait provoquer un nouveau souffle. Pourquoi pas un modèle à la Sophia Antipolis avec centres R&D et délocalisation d’un campus universitaire ? …


POLITIQUEMENT INCORRECT


« Impossible, foutaises », vous répondront d'autres (dont les élus) ! En effet lors de l’élaboration du PLU, si la commune est grande, les services de l’état et les élus ont fait le constat que la majeure partie est préservé entre forêts domaniales, loi littorale qui s’applique également autour des grands lacs, corridors écologiques, biodiversité, terrains militaires, sylviculture et cultures … 

 

Une chose est sûr, les ingrédients qui préservent la qualité de vie perdureront et plafonneront ainsi l’extension, ce qui n’est pas pour déplaire aux habitants, anciens, nouveaux et à venir.

Rédaction : Christophe Rossi

Directeur Agence ERA